Expérience de Mire

Nous avons décidé de montrer par diverses expériences que la perception de la couleur varie selon les circonstances.

Principe de l'expérience de Mire : Tracer des raies, se mettre à une certaine distance et reculer jusqu'à ce que les raies ne soient plus visibles (elles sont confondues avec la couleur). Il s'agit ensuite de mesurer la distance à partir de la laquelle on ne voit plus les rais blanches et par trigonométrie, calculer l'angle à partir duquel l'oeil ne voit plus : c'est la résolution maximale de l'oeil, une forme de limite de la couleur puisqu'il n'est plus capable de distinguer le blanc de la couleur des raies.

 

Notre schématisation de l'expérience de Mire (effectuée avec le logiciel Photofiltre)

 

Nous avons penser à faire varier les paramètres, en partant de l'hypothèse qu'en modifiant la couleur des raies, l'espace entre elles, leur sens (horizontal ou vertical) ou encore la couleur du support, la distance d devrait varier.

 

Résultats :

 Couleur Noir Noir Jaune fluo Bleu Vert

Distance d

entre 2 rais noire (en mm)

 0.5  1  1.5  1  1

Distance d' à partir de laquelle

on ne voit plus le blanc (en m)

24.7m 39.78 13.25 29.66 27.61

Angle de résolution

maximale de l'oeil (en °)

 1.16*10^-3 1.44*10^-3 6.49*10^-3 1.93*10^-3 2.08*10^-3

 

Calcul de l'angle de résolution maximale de l'oeil :

-tan a = 0.5/24.7*10^3 donc a = tan-1 (0.5/24.7*10^3)

-tan a = 1/39.78*10^3 donc a = tan-1(1/39.78*10^3)

-tan a = 1.5/13.25*10^3 donc a = tan-1(1.5/13.25^3)

-tan a = 1/29.66*10^3 donc a = tan-1(1/29.66*10^3)

-tan a = 1/27.61*10^3 donc a = tant-1(1/27.61*10^3)

 

Critiques expérimentales : Les mesures de la distance d ont été prises avec un seul mètre donc elles sont peu précises. Nous ne pouvons jouer qu'avec peu de paramètres : on ne peut pas faire varier la saturation ou la luminance.


Interprétation des résultats :

-Nous nous sommes rendues compte que le changement de support (ici les résultats sont pris en compte pour un support blanc) ne fait que très peu varié voire pas du tout varier la distance à laquelle on ne distingue plus le blanc de la couleur. Nous n'avons donc pas pris en compte les résultats pour un support noir qui sont presque identiques à ceux pour un support blanc.

-Le sens des raies n'influe pas non plus sur leur perception.

-La couleur jaune, pourtant très intense, est celle où l'on confond le moins loin les 2 couleurs.

-Pour une même couleur (noir) mais à distance entre les raies différente, la résolution maximale de l'oeil change.

-De manière générale, plus la distance d augmente, plus l'angle de résolution maximale de l'oeil est petit.

 

Photos de l'expérience :

On ne distingue plus les rais blanches du noir (avec support blanc)

Prise des mesures

Pour le jaune, la distance à partir de laquelle on ne distingue plus le blanc du jaune est beaucoup plus réduite que pour le noir (avec support blanc)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×