Représentation de la couleur

Il existe beaucoup de moyens permettant de représenter la couleur. On peut représenter le spectre selon un cercle chromatique comportant 7 couleurs (choix plus esthétique que  scientifique et qui se réfère aux sept intervalles d'un octave musical) : chaque teinte est définie par un angle et on convient que l'angle zéro correspond à la couleur rouge. C'est Newton qui transforme l'ancien système (linéaire) en comprenant que les couleurs ne sont pas des modifications de la lumière blanche mais au contraire ses composants. Il en ôte ainsi le noir et le blanc et modifie l'organisation qui se faisait avant du clair au foncé.

Nous avons choisi 2 systèmes de représentation parmi les nombreux qui existent, que nous avons tenté de reproduire nous-même grâce à photofiltre.

D'abord le système RGB (Red Green Blue), qui utilise le principe de la synthèse additive. Les couleurs sont représentées sur un cube de sommet 1 selon des coordonnées trilinéaires comprises entre 0 et 1 (correspondent à une saturation de 0 à 100% de chaque composante) prenant en compte Teinte, Luminance et Saturation. Il est possible grâce à un moyen d'amplification de la couleur d'obtenir des valeurs supérieures à 1 ou même négatives. Dans ce cube, les couleurs sont représentées selon leur niveau de rouge, de vert et de bleu; la diagonale des axes partant de l'origine (Noir) et allant jusqu'au sommet opposé (Blanc) représente les niveaux de gris.

Notre représentation RGB

 

Dans ce repère, il est facile de déterminer les coordonnées des couleurs des sommets :

-Noir (0;0;0) / Rouge (0;1;0) / Magenta (1;1;0) / Bleu (1;0;0) / Vert (0;0;1) / Jaune (0;1;1) / Blanc (1;1;1) / Cyan (1;0;1)

Ainsi les vecteurs R+V+B donnent la position spatiale d'une couleur C donc vecteur OC = vecteur OR+ vecteur OV + vecteur OB

Sa variante, le modèle TSL (Teinte Saturation Luminosité) est encore plus simple en ce qui concerne le choix des couleurs. On se sert de 3 paramètre : la teinte (longueur d'onde de la luminère réfléchie ou transmie par l'objet et qui correspond à un angle du cercle chromatique, la luminosité (variation d'intensité lumineuse de la couleur, elle indique dans quelle mesure une couleur est claire ou sombre : c'est un pourcentage commpris en 0 et 100%) et enfin la saturation (intensité ou pureté de la couleur, elle correspond à la teinte de gris d'une couleur et s'exprime en pourcentage compris entre 0 et 100%). Ce modèle forme 2 cônes joints à la base dont l'axe vertical représente l'intensité de la couleur. La base des cônes représente les différentes teintes, repérées sur un cercle de base par des valeurs angulaires de 0 à 360°. En reliant les valeurs de bases que sont le rouge (0°), le jaune (60°), le vert (120°), le cyan (180°), le bleu (240°) et le magenta (300°) on obtient un hexagone régulier. La saturation est représentée par la distance par rapport à l'axe vertical du cône : elle est nulle au centre et maximale aux extrémités.

 Notre représentation TSL

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site